LA CAUSE DE LA CHERTÉ DU PRIX DU MAÏS AU BÉNIN : LA POULE AUX ŒUFS D’OR DE L’INFLATION

0

Mes chers compatriotes,

Nous vivons une époque formidable où la sagacité de nos éminents dirigeants nous éclaire chaque jour un peu plus. Ainsi, lors de la grande tournée de reddition de comptes, exercice ô combien nécessaire pour jauger notre degré de contentement après des années d’ascèse involontaire, nous avons eu le privilège d’entendre une révélation magistrale.

Un professeur de droit émérite, pilier du principal parti au pouvoir, a gracieusement partagé avec nous l’origine secrète de l’inflation galopante du prix du maïs. Tenez-vous bien : ce sont nos chères gallinacées qui, par leur appétit insatiable pour le maïs, contribuent à la flambée des prix. Oui, vous avez bien entendu, les poulets sont les coupables !

Imaginez qu’un humble poulet, de par sa consommation frénétique, puisse influencer l’économie nationale, cela relève du génie pur. Ces volatiles, que nous pensions dociles et dévoués à notre alimentation, sont en réalité des agents économiques redoutables. Qui aurait cru qu’un poulet puisse avoir un tel pouvoir sur notre pouvoir d’achat ?

À ce rythme, il nous faudra peut-être songer à instaurer des quotas de consommation pour nos gallinacées, ou pourquoi pas les éduquer à une diète plus équilibrée. Car, après tout, ne dit-on pas que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt et mangent peu ?

En attendant, nous ne pouvons que remercier nos éminences pour ces précieuses leçons d’économie appliquée. Grâce à eux, nous savons désormais qu’il ne faut pas chercher bien loin pour trouver les véritables fauteurs de trouble : ils sont là, dans nos basses-cours, grignotant avidement nos espoirs de stabilité économique, un grain de maïs à la fois.

Avec humour et lucidité,
Votre humble serviteur en quête de vérité économique

PS : Évitez de parler trop fort près des poulaillers, ils pourraient se sentir visés et fomenter une révolte des becs.

Guy Chaffa
Acteur Politique Béninois

https://www.facebook.com/share/Z6GexAFhV6sRGqBW/?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *